Road-trip en Islande : le Nord de Egilsstadir à Reykavik

Dernière mise à jour : 30 août

Après avoir passé une semaine dans les magnifiques paysages du Sud de l'Islande, nous partons, direction le Nord, une région beaucoup moins touristique pour la visite de sites incontournables : le Canyon de Studlagil, le Lac de Myvatn, Husavik, la Péninsule de Snaefellsnes, pour finir par Reykavik. Retrouvez dans cet article notre itinéraire jour par jour, nos bonnes adresses et nos conseils pour un magnifique road-trip en famille.


JOUR 7 :

La route jusqu'à Egilsstadir

Nous partons sous un ciel couvert sur la route des fjords à l'Est de l'Islande pour rejoindre Egilsstadir à 3 heures de route. Les paysages changent pas mal par rapport à la route du sud. car nous longeons les contours sinueux des fjords, entre bras de mer et montagne. Nous quittons ensuite la route 1 et bifurquons sur la route 939, une route de terre réputée pour la beauté de ses paysages. Malheureusement, ce jour là nous étions sous la pluie et sous la brume !

Nous arrivons à Egilsstadir, la plus grande ville de l’est de l'Islande. La ville en elle-même n’a pas un grand intérêt touristique. Nous en profitons pour déjeuner, et nous tombons par hasard en cherchant un endroit pour laver notre linge, sur un restaurant vraiment succulent. Sans doute le meilleur restaurant que nous ayons fait en Islande : Lake Hotel Egilsstadir.


La cascade Gufufoss

Gufufoss est une superbe cascade qui s’observe très facilement. Pour l’atteindre, il suffit de prendre la route 93 vers Seydisfjordur depuis Egilsstadir. La route grimpe jusqu’à un col puis redescend dans le fjord. La cascade Gufufoss se trouve aux abords de la route, sur la droite. Un petit parking permet de s’y arrêter.

Gufufoss est la plus grande cascade du fjord, elle est moins fréquentée que ses consoeurs par les touristes, nous étions les seuls !

La ville de Seydisfjordur

La route 93, qui mène au village offre des points de vue sur le fjord exceptionnels avec des cascades qui ruissèlent le long des parois montagneuses recouvertes de mousse. La petite ville de Seydisfjordur a des airs de village de contes de fées avec ses jolies petites maisons typiquement scandinaves et donc très colorées qui se reflètent magnifiquement dans la mer, ce qui fait de ce port l'un des plus pittoresques du pays. Seydisfjordur est niché aux pieds des deux superbes montagnes de Strandartindur et Bjólfur.

Seydisfjordur est aussi connue pour être une ville dédiée à l'art, vous y trouverez pas mal de galeries et de magasins. La petite église bleu claire et son chemin arc en ciel sont les symboles de ce village.

Nous avons fini la journée dans les bains chauds du Vok Bath, qui propose les premières piscines flottantes d'Islande. Malheureusement, même si la situation des bains est idéale car ils offrent une vue imprenable sur le lac et la nature environnante, nous été relativement déçus par le monde et la propreté des lieux. Sans doute y étions-nous à l'heure la plus prisée...


OU DORMIR PRES D'EGILSSTADIR ?

Nous avons dormi à l'hôtel 1001 Nott, situé dans une forêt de sapins, ce qui plutôt rare en Islande. L'hôtel est très confortable, le petit-déjeuner est très bon et l'accueil y est excellent.

Le saviez-vous ?

Avant sa colonisation par les Vikings, l'Islande était extrêmement boisée mais les redoutables guerriers ont tout rasé. Les forêts représentent à l'heure actuelle seulement 0,5% du territoire d'Islande, un gros effort de reboisement est mis en place par les autorités depuis 1950.


JOUR 8 :

Le canyon de Studlagil

La route pour vous rendre au Stuðlagil Canyon, est une route de terre sur une trentaine de kilomètres. Vous pouvez si vous le souhaitez rejoindre la plateforme aménagée qui surplombe une partie du Canyon. Mais si vous préférez descendre dans le Canyon vous devrez prendre un chemin de terre à gauche pour rejoindre un parking. Une fois votre voiture garée vous avez à peu près 2 km à faire à pied sur un chemin relativement facile et plat.

Le spectacle est tout simplement grandiose grâce aux contrastes de l'eau turquoise et des parois taillées par l'eau de manière très particulière.

Pour la petite anecdote, sachez que ce canyon était encore parfaitement inconnu en 2017... En effet, c'est suite à la construction du réservoir de Hálslón et de la gigantesque centrale hydroélectrique de Kárahnjúkar, 60 km plus au sud, que ce lieu fut découvert. En effet, la configuration du paysage a été modifiée et les colonnes de basaltes, jusqu'alors sous les eaux, se sont révélées au grand jour...

Sur le parking se trouve un food-truck où vous pourrez déguster un hot-dog avant de reprendre la route. Il nous reste à peu près 2h30 de route pour rejoindre notre prochaine étape.


JOUR 9 :

Le Lac Myvatn

Le Lac de Myvatn regorge de curiosités en tout genre à explorer : une zone géothermique, des cratères, des lagons aux couleurs irréelles, d’étranges formations rocheuses, et des cascades toujours plus incroyables les unes que les autres. Ici vous aurez l’impression d’être sur une autre planète ! Il y a de quoi faire dans la région, mais le temps nous a manqué car nous sommes restés seulement deux jours sur place ! Nous avons donc dû fait l'impasse sur les deux cascades Dettifoss et Hafragilsfoss.

Hverir

Il s'agit d'une zone géothermique aux pieds de la montagne Namajfall. Vous y trouverez des fumerolles, des sources chaudes colorées et de la boue bouillonnante. La terre fume sur tout le site ! La vapeur d’eau, chargée de soufre, jaillit du sol par des fissures. Attention à l'odeur de soufre, qui ressemble à celle des œufs pourris, les enfants ont été fortement incommodés pendant leur visite et ont dû rentrer à la voiture...

Les cratères de Skutustadagigar

Sur le bord du lac Mývatn vous trouverez un immense champ de pseudo-cratères de volcans, recouverts aujourd’hui de verdure. Skútustaðagígar, est un lieu incroyable, tout droit sorti d'une autre planète. Sur place, un sentier permet de faire le tour du site et de grimper sur le bord des cratères. Ce lieu s'est formé à la suite d’une coulée de lave. Quand la lave en fusion est entrée en contact avec l’eau du lac, cela a provoqué des expositions de vapeur qui ont formé ces pseudo-cratères.


Le cratère Víti

A 10 minutes de Hverir vous trouverez la zone géothermique du Krafla où se trouvent le champ de lave de Leirhnjúkshraun et le cratère Víti. Nous n'avons pas eu le temps de faire Leirhnjúkshraun. Nous sommes allés directement au cratère Víti qui se trouve quelques centaines de mètres plus haut. Un petit sentier permet de marcher sur les hauteurs du cratère et offre une vue plongeante sur un lac qui se trouve au centre.


OU DORMIR VERS LE LAC MYVATN ?

Voici notre coup de coeur en terme d'hébergement en Islande : Svartaborg Luxury Villa, situé à seulement 20 minutes d'Husavik. Il s'agit de quelques lodges ultra confortables dispersés sur une colline verdoyante avec un panorama à 180° sur toute la vallée. Les maisons sont grandes, neuves et très bien décorées, avec le confort d'un cinq étoiles ! A l'extérieur vous pourrez vous détendre dans un bain chaud.

Nous n'avons pas souhaité faire l'excursion avec les baleines à Husavik car c'est une expérience que nous avons déjà vécu à Tahiti et au Canada. Mais Husavik est un endroit très réputé pour les apercevoir.


JOUR 10 :

Après deux jours passés dans la région du lac Myvatn, nous reprenons la route pour continuer notre aventure islandaise. A quelques kilomètres seulement de notre logement nous nous arrêtons à la cascade de Godafoss, à priori une des plus belles d'Islande...pas selon notre avis, elle parait bien plus petite que les autres. Nous continuons vers la ville d’Akureyri. Vous devrez prendre un tunnel d'une dizaine de kilomètres pour y accéder. Cette ville nous parait immense par rapport à toutes les villes que nous avons croisées jusqu'à présent.


Forest Lagoon

Nous décidons de passer un moment de détente au Forest lagoon, un tout nouveau spa géothermique ouvert depuis mars 2022. Le complexe comprend un bar-restaurant (on y mange très bien), deux piscines à débordement avec deux bars dans la piscine, un bain froid et un sauna. Nous y sommes allées en fin de matinée, il y avait très peu de monde. Les piscines du spa sont chauffées avec toute l'eau géothermique naturelle qui provient de la montagne derrière l'emplacement de la lagune de la forêt, Vaðlaheiði. Il faut compter à peu près 35 euros par personne pour y accéder.

De leur côté, les garçons sont partis faire du rafting dans la rivière glacière ouest réputée pour être l'une des plus sensationnelle d'Islande.


OU DORMIR DANS LE NORD DE L'ISLANDE ?

Nous avons fait une halte d'une nuit dans un fjord au nord de l'Islande pour couper la route avant de rejoindre la péninsule de Snaefellsnes.

Nous avons logé au Hofsstadir - Country Hotel qui offre une vue magnifique sur le fjord de Skagafjörður. Le logement est très confortable, nous étions dans un bâtiment neuf et le restaurant est plutôt convenable. Juste au-dessus de l'hôtel vous trouverez une jolie église typique qui vaut le détour.


JOUR 11 :

Nous partons pour 4 heures de route pour rejoindre la péninsule de Snaefellsnes, nous faisons une halte dans le village de Búðardalur qui se trouve après une route de terre d'une trentaine de kilomètres. Nous reprenons la route ensuite pour rejoindre nos logements et apercevons en toile de fond le glacier du volcan Snæfellsjökull.


JOUR 12 :

Le péninsule de Snaefellsnes

Aujourd’hui nous partons découvrir la péninsule de Snaefellsnes qui regorge d’une grande variété de paysages naturels, plus magnifiques les uns que les autres : volcans, glaciers, plages de sable noir, cascades, champs de lave…. un véritable concentré de toutes les merveilles que l’on peut admirer en Islande finalement ! Elle se trouve à seulement 150 kilomètres de Reykjavik. Nous décidons de faire le tour complet dans la journée en nous arrêtant sur les principaux sites.


Le Mont Kirkjufell

A 10 minutes seulement de notre logement, voici la montagne la plus photographiée d’Islande, le mont Kirkjufell. Cette montagne de forme conique, recouverte d’une jolie mousse verte, se dresse face à la mer. Elle a notamment été rendue célèbre par la série "Game of Thrones" qui l’a choisie comme décor pour certaines scènes.

La parking se trouve à une centaine de mètres à peine de la cascade...quelle merveille ce paysage. Effectivement c'est l'une des plus jolies cascade d'Islande, non pas par sa taille car les chutes sont plutôt moyennes mais par son environnement : la montagne, les chutes et la mer en face. Je vous conseille d'y venir le matin pour l'ensoleillement, car l'après-midi le soleil est caché par le glacier.


Le cratère Saxholl

Au loin, en voiture, au milieu d'un champ de lave, nous découvrons un cratère et un escalier permettant d'accéder au sommet. Quelques centaines de marches plus haut, nous voici arrivés. La vue sur les alentours est vraiment magnifique, en effet de nombreux autres cratères sont visibles.


La plage de sable noir de Djupalonssandur

La plage de Djúpalónssandur est un des plus beau endroit de la péninsule. Son sable noir et ses formations rocheuses colossales sont féériques. L’environnement volcanique, avec des kilomètres de roches recouvertes d’une curieuse mousse, ses deux lagons vert émeraude et sa plage de sable noir sont impressionnantes vue du ciel !

Avant de rejoindre la plage d'Itri Tunga nous faisons une pause déjeuner dans un endroit vraiment agréable à Heellnar, le Fjöruhúsið café qui a une petite terrasse avec une jolie vue sur la baie, il y avait même deux phoques qui lézardaient sur la plage de sable noir. C'est une des rares fois où nous avons pu déjeuner en terrasse !


La plage d'Itri Tunga et ses phoques

C'est le spot d'observation le plus réputé de la péninsule de Snaefellsnes. Vous pourrez y accéder depuis la route 54 via une petite route qui se termine par un parking. Il faut prévoir de venir à marée basse lorsque les phoques se prélassent sur les rochers. Les phoques les plus répandus sont les phoques gris et les phoques veau-marin. Il faudra un peu de patience pour arriver à vous en approcher. Sachant que vous devrez rester à 100 mètres minimum.


OU DORMIR DANS LE SUD DE L'ISLANDE ?

Ces hébergements Dis Cottage sont tenus par des français. La localisation est vraiment excellente, avec une vue sur les champs, les chevaux et le glacier, néanmoins le confort est un peu sommaire. Ne prévoyez pas de cuisiner dans le logement car ils disposent seulement d'un évier, d'un micro-ondes et d'une plaque amovible chauffante...Dommage pour nous qui avions prévus de faire un couscous :). Nous avons néanmoins réussi à cuisiner avec quelques astuces et beaucoup de patience...


JOUR 13 :

Nous quittons la péninsule de Snaefellsnes pour rejoindre la capitale à 2 heures de route. Sur le chemin nous avons fait une pause à Akranes, une petite ville sans intérêt mais où nous avons très bien mangé au restaurant Galito.

Le Blue Lagoon

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le Blue Lagoon, que nous avions réservé 3 mois à l'avance. En effet, les accès sont restreints, et en règle générale que ce soit, les logements ou les activités, tout doit être prévu à l'avance en Islande !

C'est vraiment une expérience incontournable à faire, le paysage est irréel, avec cette eau blanchâtre au milieu des champs de lave ! L'entrée est à 59 € comprend l'entrée, un masque pour le visage à la silice, une serviette de bain et une boisson de votre choix.

Pensez à prendre une pochette imperméable pour votre téléphone si vous souhaitez faire des photos, sinon vous pourrez en acheter au bar de l'établissement. Après vous n'y restez pas des heures...surtout avec des enfants.


JOUR 14 :

Reykavik, visite de la ville

Nous sommes tombés sous le charme de Reykjavík, à la fois dynamique, design et colorée ! Il faut savoir que la capitale est vraiment petite et vous en ferez rapidement le tour. Deux journées sont donc suffisantes pour s'imprégner de l'atmosphère de la ville... Vous y trouverez tout ce que que vous n'avez pas trouvé lors de votre road-trip : des restaurants, des bars, des rooftops...

C’est aussi une ville où le street art est à l’honneur, bien sûr c'est moins impressionnant qu'à Brooklyn ou à Miami mais sur quelques rues vous pourrez croiser de beaux spécimens...

Vous ne pourrez pas louper au détour d'une rue, la forme originale de cette église. Oeuvre de Guðjón Samúelsson elle est le centre névralgique de Reykjavík. Nous n'avons pas pu monter à l'intérieur mais une fois en haut, la vue panoramique sur la ville doit être grandiose.

Reykavik avec des enfants

Le musée phallologique, autrement dit le musée du zizi...un incontournable car c'est probablement le seul au monde de son espèce, car il réunit les organes génitaux de tous les mammifères d'Islande. Vous y trouverez même le sexe d'un alpiniste islandais qui en a fait don à sa mort au musée. Le clou du spectacle est à la sortie, la boutique avec tout un tas d'accessoires marrants à ramener et le bar qui propose des gaufres en forme de zizi.


Simulateur Fly Over Iceland

Vraiment une activité sympa qui vaut le détour. Vous êtes suspendu face à un écran sphérique de 20 mètres, les pieds dans le vide et vous partez pour un voyage époustouflant au cœur des paysages de l'Islande. Vous avez vraiment la sensation de voler et les images sont incroyables. D'ailleurs vous reverrez certainement en accéléré le voyage que vous venez d'effectuer :) L'expérience dure 35 minutes, dont 9 minutes passées en vol, le billet coûte 35 €.


JOUR 15 :

Le survol du volcan Fagradalsfjall

Nous avons eu la chance pendant notre voyage en Islande de pouvoir approcher en hélicoptère le volcan Fagradalsfjall rentré depuis peu en éruption. L'activité est assez onéreuse, il faut compter à peu près 400 €/personne mais le spectacle est époustouflant. Le vol dure une trentaine de minutes et l'avion s'approche suffisamment près pour apercevoir la lave en ébullition ! Depuis le 16 août 2022, jour de notre départ, l’activité visible au niveau du cratère a progressivement diminué...Autant dire que nous avons eu de la chance !



OU DORMIR A REYKAVIK ?

Nous avions un hôtel dans le centre de Reykavik, le Kvosin Downtown situé à proximité des principales attractions. L'hôtel était un bon rapport qualité/prix, les chambres étaient spacieuses et confortables. Par contre évitez de prendre le petit-déjeuner sur place qui est cher et pas du tout à la hauteur.

OU MANGER A REYKAVIK ?

Il faut savoir qu'en Islande les restaurants et l'alimentation en général sont hors de prix. Je vous donnerai quelques astuces dans un futur article à ce sujet. A Reykavik, vous trouverez pas mal de restaurants.

- Sushis Social , très bons sushis, décor atypique et une ambiance plutôt branchée.

- Ítalía Veitingahús, bonnes pizzas et bons vins. - Krua Thaï, une très bonne cuisine thaï réalisée avec beaucoup de raffinement.

- Grái Kötturinn, une magnifique adresse pour prendre des petits-déjeuners à l'américaine : œufs, pancakes et bacon.

Les bars sont également très sympas, dont deux que je vous recommande : Le Pertersen Svitan en rooftop et le Dillon whisky Bar qui accueille des groupes de musique dans un patio extérieur le mardi et le vendredi soir.


Notre road-trip islandais se termine dans la capitale islandaise. Ce fût un voyage vraiment extraordinaire et très diversifié. L’Islande est une destination idéale pour tous les amoureux de la nature. Vous y verrez des paysages à couper le souffle, des petits coins de paradis perdus, et vous serez émerveillés chaque jour un peu plus face à la beauté de cette nature brute et sauvage !

Le dernier article concernera le guide pratique de l'Islande : le logement, le budget du voyage, la location de voiture, la météo, la monnaie, les parkings, les décalages horaires, les habits à prévoir dans votre valise....




Pour consulter l'article concernant le Sud de l'Islande, cliquez ici.

 

484 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout