Road-trip en famille dans les Pouilles : Otrante et Matera

Mis à jour : août 27

Voici la suite de notre road-trip dans les Pouilles, après Gargano, Alberobello et Monopoli, direction le sud de la botte italienne, près d'Otrante. Vous parcourrez ici de magnifiques plages, des piscines naturelles, des étendues de champs d'oliviers et de petits villages où le temps semble s’être arrêté.


OTRANTE ET LES ALENTOURS

Otrante est elle une jolie petite ville méditerranéenne, située à l’extrême sud de l'Italie. Nous avons passé peu de temps dans la ville, une soirée pour contempler le sunset et flâner sur les remparts. Vous pénétrerez dans le centre historique par un imposant château aragonais qui surplombe un joli port et des petites ruelles commerçantes pour faire votre shopping.

Bahia dei Turchi

Cette magnifique plage se mérite, elle se trouve à 15 minutes d'Otrante. Vous devrez vous garer dans un parking (5 € la journée), prendre une navette, puis traverser une pinède à pied durant 15 minutes pour arriver sur la plage. Il faut y aller très tôt, vers 9h-9h30 car les italiens sont des fous de la plage et arrivent dès le matin pour ne partir que le soir. Sur place vous avez la possibilité de louer un matelas et un parasol (12€ la journée), un snack vous permet d'acheter des boissons et des sandwichs. La récompense (malgré le monde), c'est cette mer translucide, et ce sable blanc. Hors saison cette plage doit sans doute être digne des plages des Maldives !


Grotta della Poesia

Je vous conseille de prendre 2 heures pour aller voir la fameuse Grotta della Poesia située à 30 minutes en voiture au nord d’Otrante. Alors oui, il y a énormément de monde sur le site et l'accès est désormais payant (3€ par personne) contrôlé et sécurisé. Evidemment comme tous les endroits très touristiques ces mesures enlèvent de la magie au lieu. Malgré cela, c'est très joli à voir, la couleur de l'eau est magnifique et les enfants ont été ravi de sauter dans la vasque.


Cava dei Bauxite, le Colorado du Sud de l'Italie

C'est vraiment mon coup de coeur à Otrante, car ce genre de paysage parait complètement surréaliste pour la région : un lac de bauxite. C’est une ancienne exploitation minière, aujourd’hui laissée à l'abandon, qui a formé ce lac surprenant vert émeraude qui contraste avec la roche et le sable rouge vif. Je vous conseille d'y aller tôt le matin pour avoir la plus jolie lumière. Le site est plus impressionnant si vous vous garez au nord afin d'arriver par le haut et pouvoir découvrir cette vue extraordinaire du lac, avec au loin la mer. Il y a seulement 5 minutes de marche et ce jour là nous étions pratiquement les seuls !


Où dormir à Otrante ?

Nous avons logé à l'Hotel Resort Mulino a Vento situé à Uggiano La Chiesa à 15 minutes d'Otrante. L'hôtel est très confortable : magnifique piscine, très beau jardin, les bungalows sont éparpillés sur tout le domaine avec un bâtiment principal magnifique qui rappelle l'architecture des Masserias. Les chambres sont un peu désuètes, mais plutôt confortables et le personnel est très attentionné. C'est un établissement idéal avec des enfants !

Où manger à Otrante ?

La Polperia : Ce restaurant spécialisé dans les tapas aux fruits de mer est situé sur les remparts d'Otrante. Vous dînez sur des tonneaux, le service est rapide et efficace ! Trattoria Nonna Consiglia à Martano : La plus belle découverte du séjour au niveau gastronomie ! Ce restaurant est situé dans un petit village perdu, nous sommes arrivés là-bas un peu par hasard...Si vous aimez la viande grillée accompagnée de légumes confits c'est l’endroit parfait. Tout est frais, fait maison et le service est agréable.

MATERA DANS LE BASILICATE

La visite de Matera fait partie de mes coup de coeur de ce road-trip de 8 jours dans les Pouilles. Ce village troglodyte est tout simplement magnifique et unique en son genre. Perché sur sa colline, il est l’un des plus vieux villages au monde ! Quel plaisir de déambuler entres les maisons troglodytes...on a vraiment l’impression de remonter le temps et de se promener dans un décor de cinéma...

A proprement parlé, cette ville n'appartient pas à la région des Pouilles mais à celle du Basilicate. Ceci dit, c'est un incontournable quand on effectue un séjour dans le sud de l'Italie.

Evidemment, le centre historique est entièrement piéton, vous passerez d'ailleurs votre temps à monter et descendre des escaliers ! Nous avons choisi de prendre un logement au coeur de la ville car tout comme Alberobello, c'est une ville qui s'apprécie lorsqu'elle est vidée de son flot de touristes. Nous avons attendu sagement 17h pour oser sortir de la chambre de notre hôtel car la température à cette époque est très élevée (plus de 40 degrés).

Nous n'avons pas pris de guide, et suivi notre instinct, à parfois même nous perdre dans le dédale des ruelles.

Durant votre visite vous tomberez sur plusieurs points de vue avec d'un côté la ville ancienne et de l'autre la ville nouvelle. La vue depuis la cathédrale sur la ville et sur la vallée est impressionnante. Vous aurez la possibilité durant votre balade de visiter d'anciennes maisons troglodytes, des églises et des grottes préhistoriques. Nous n'avons pas eu le temps d’aller de l’autre côté de la rivière, mais le point de vue sur Matera doit être fabuleux au lever du soleil.

J'y serais bien resté une demie-journée de plus !


Où dormir à Matera ?

La ville est classée au patrimoine mondial de l’Unesco, les prix des logements sont donc assez chers. Mais nous avons déniché une pépite, le Ai Maestri, un établissement comme on les aime : authenticité, design, charme et service agréable. Nous avions une chambre troglodyte familiale pour 4 personnes, absolument magnifique et typique ! La propriétaire est adorable et prend le temps de nous conseiller sur les visites et les restaurants (pensez à réserver longtemps à l'avance). L’emplacement est central et idéal pour visiter la ville. Je vous conseille de prendre le service valet (20€) pour votre voiture car les parkings se trouvent à l'extérieur de la ville.

Le petit-déjeuner est fabuleux et savoureux avec des produits frais et locaux.


Comment aller dans les Pouilles ?

En avion : Nous avons pris un vol Easyjet direct depuis Nice vers Naples (80€ le billet par personne). Vous avez également la possibilité de prendre un vol pour Bari avec une autre compagnie mais c'est nettement plus cher. Depuis Naples, comptez ensuite 2h30 de route pour rejoindre la région des Pouilles.


Comment vous déplacer dans les Pouilles ?

Je vous conseille vivement de louer une voiture afin de ne pas dépendre des transports en commun car il y a beaucoup de choses à voir dans la région.


Quand partir dans les Pouilles ?

L'avantage de cette région c'est que l'ensoleillement y est exceptionnel une grande partie de l’année. Si vous le pouvez il est donc préférable de partir en Mai-Juin ou Septembre-Octobre afin d'éviter le monde durant la haute saison, les tarifs y sont d'ailleurs bien plus avantageux.



Nous avons beaucoup aimé ce voyage dans les Pouilles aussi bien visuellement que gustativement. C'est un road-trip facile à faire avec des enfants en alternant bien les visites des villages, les plages et les autres activités (bateau...), car cela peut-être lassant pour eux. Nous avons fait de belles découvertes durant ce séjour entre nature et culture. Un seul regret : ne pas avoir pu visiter Polignano a Mare, ni Gallipoli. Avec du recul j'aurais privilégié 1 jour de plus vers Monopoli et 1 jour de plus vers Otrante. Ce n'est que partie remise...


Pour lire le début de notre road-trip dans les Pouilles : Gargano, Alberobello et Monopoli, cliquez ici.


196 vues