Déambuler dans les ruelles du vieux Nice

Cet après-midi je vous emmène à la découverte du vieux Nice : » Nissa la bella » comme on dit chez nous… Et oui, Nice c’est ma ville et je suis ravie de pouvoir vous en parler et vous la présenter.
Le vieux Nice est caractérisé par ses façades colorées à l’italienne, ses petites ruelles, son ciel azur, son Cours Saleya et sa Promenade des Anglais.

 

L’entrée du Vieux Nice se fait par la mythique Promenade des Anglais.
A son extrémité, légèrement en hauteur, sur l’esplanade du cadran solaire vous pourrez avoir une vue panoramique sur toute la baie des anges. Il fait bon de prendre son temps et de regarder les baigneurs courageux affronter la méditerranée fin octobre.
Pour la voir d’encore plus haut, il faut grimper les escaliers de la colline du château (ou prendre l’ascenseur). Au sommet la vue sur est inégalable. Les jardins sont magnifiques et vous découvrirez au fil des sentiers une magnifique cascade qui domine tout Nice.

 

Engouffrez-vous maintenant dans le vieux Nice
Vous déboucherez sur le Cours Saleya un marché superbe, aux toiles de tentes multicolores à découvrir le matin : fruits, légumes, spécialités niçoises, poissons, épices…vous régalerez vos yeux et vos papilles. Le lundi place aux antiquaires !
Une multitude de cafés et restaurants bordent de part et d’autre le Cours Saleya, l’idéal est de déjeuner au soleil.
Mes adresses coup de cœur pour déjeuner: « le Safari » pour découvrir la cuisine niçoise ou  « la Favola » pour déguster une cuisine italienne et méditerranéenne.

 

 

Il faut ensuite s’aventurer dans les petites ruelles où règne une ambiance conviviale.

Je vous recommande de prendre 2 bonnes heures pour pour flâner, profiter des petites échoppes, prendre un café en terrasse et manger une bonne glace chez le célèbre "Fenocchio" avec ses parfums plutôt exotiques : tomate/basilic, coquelicot, violette…

 

 

 En sortant du vieux Nice, la "coulée verte" est un jardin au cœur de la ville, qui débouche d’un côté sur la Place Garibaldi et de l’autre sur la Place Masséna, les deux places favorites à Nice. Les enfants et touristes s’amusent en toute saison avec les jets d’eaux.

 

 

En fin d’après-midi l’apéritif est de rigueur…vous aurez l’embarras du choix : « le Ma Nolans » un pub irlandais sur le Cours saleya, » la Civette du Cours » une institution niçoise, « le Merkado » un bar à tapas…

Pour dîner, certaines tables sont excellentes, notamment celles du « Bar des oiseaux », du « Bistrot d’Antoine » ou du « Comptoir du marché », des bistrots dirigés par les mêmes propriétaires, qui servent avec une cuisine abordable, traditionnelle et raffinée : terrine de lapin “faite maison”, boudin noir et compote de reinettes, cocotte de cochon à l’ancienne, magret de canard “sur le grill”…Bref pensez à réserver, ils sont toujours plein à craquer !
Si vous cherchez de l’exotisme, rendez-vous au Delhi Belhi, un restaurant indien succulent à la décoration mystique.

Une belle table également, le bistrot le "Fine Gueule", agréable découverte en face de l'Hôtel de Ville.

 

La soirée s’achève…j’espère que cette journée découverte au coeur de Nice vous a plu autant qu’à moi…
Nice, une ville toujours magique et colorée où règne la joie de vivre malgré ce qu’elle a subi ce soir du 14 juillet.

Share on Facebook
Please reload

À l'Affiche

Que faire à Dublin en 3 jours ?

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Recherche pas Tags