Dormir dans une cabane dans les arbres

Qui n’a jamais rêvé de dormir dans une cabane perchée dans les arbres ?
Un rêve d'enfant que j’ai voulu faire vivre aux miens !

J’ai choisi le Domaine de Chaligny en Bourgogne. Le décor est plutôt bucolique : la campagne, les champs à perte de vue, les meules de foin, les vaches…une carte postale digne de « l’Amour est dans le pré ! »

 

Après 6 heures de route nous voila enfin arrivés.  L’adresse est difficile à trouver, et en arrivant surprise...le bâtiment principal est une colonie de vacances !

Heureusement les cabanes sont un peu en retrait, mais du coup très loin des sanitaires...et vous savez dans les cabanes dans les arbres il n'y a pas d'électricité, mais il n'y a pas de toilettes non plus...

Enfin si des toilettes sèches...Bon c'est vrai en réservant je n'avais vu que le côté pittoresque de cet hébergement insolite et n'avais absolument pas réfléchi à tout cela.

Nous voici donc partis avec nos lampes de poches et nos draps. Car oui pour 175 euros, il faut faire son lit...il parait que ça fait partie du charme...Pour ma part je m'en serais bien passé !

 

Notre cabane est une cabane familiale pour y monter il y a des escaliers sur un premier arbre et un pont suspendu relie le second arbre où se trouve notre "habitation". 
C'est vrai, c'est coquet et charmant, autant à l'extérieur qu'à l'intérieur.

 

Les enfants sont aux anges...et découvrent la cabane avec les yeux pleins d’étoiles.
Je me détends : tout est silence et tranquillité une impression d'être seuls au monde.

 

Nous profitons de notre soirée et allons dîner dans une auberge dans le village voisin de Château-Chinon.

Par contre, la nuit en Bourgogne il fait froid, même très froid, et j'avoue que je n'ai pas fermé l'œil de la nuit, malgré mes 2 couettes...la nuit fut longue, très longue !

Tout le monde debout à 6h45, et oui le soleil se lève tôt et il n'y a pas de volets dans les cabanes dans les arbres !
Dehors du givre sur l'herbe, le compteur de la voiture affiche 5°.

"Nous allons nous passer de la douche pour aujourd'hui les enfants, surtout que les sanitaires sont à 300 mètres et que Maman n'a pas envie de mettre ses « moon boots » pour traverser le pré !"

Le petit déj est livré dans un panier en bas de l'arbre à 7h30, nous avalons rapidement nos tartines et « Zou » décollage à 8h. 

 

Ce que je retiendrais :

  • La nuit il fait super froid en Bourgogne (même en plein été).

  • Les toilettes sèches c’est écologique mais pas du tout confort.

  • L’expérience d’une nuit est largement suffisante !

 

A conseiller aux amoureux de la nature, et à déconseiller aux autres !


 

Share on Facebook
Please reload

À l'Affiche

Que faire à Dublin en 3 jours ?

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Recherche pas Tags